x
La-BNB-et-la-CCP_950x303.jpg

Le crédit hypothécaire

Le montant du prêt

Le montant du prêt se calcule sur base du prix d’achat + les frais + d’éventuels travaux auxquels vous devez soustraire votre apport personnel (on parle aussi de fonds propres ou d’épargne personnelle). Les conditions de taux vont dépendre de la valeur de la maison qui est donnée en garantie hypothécaire. Celle-ci est évaluée préalablement par des experts mandatés par la banque pour en déterminer la valeur. En principe, les banques traditionnelles accordent un crédit hypothécaire à hauteur de 60 à 80% de la valeur établie. Toutefois, le montant du prêt dépendra aussi de votre capacité d’emprunt calculée en fonction d’un rapport charges/revenus qui varie toujours d’une banque à l’autre. Emprunter, c’est bien, rembourser c’est mieux et les circonstances de la vie peuvent parfois rendre difficile l’aboutissement d’un projet immobilier qui en général met 20 ou 25 ans à être remboursé.
Certains organismes de prêt peuvent prêter le prix d’achat + les frais de notaire + les travaux : on parle alors de Prêt Total  
 

Le taux du crédit hypothécaire

Le taux d’intérêt est calculé en fonction du risque que prend la banque sur le projet de l’emprunteur. Il peut être fixe ou variable. Avec une garantie immobilière satisfaisante, l’organisme de crédit est plutôt confiant et concède des taux plus cléments. Il est aujourd’hui possible de trouver un prêt hypothécaire avec des taux inférieurs à 2% sur une durée de 20 ans. Il faut tout de même savoir que le taux augmente en fonction des échéances, un prêt de 30 ans étant pénalisé par un taux d'intérêt plus important. Il est cependant très intéressant de faire jouer la concurrence et à ce titre des sites internet de type www.chasseur-de–taux.be  peuvent vous y aider
 
 

Les frais liés au crédit

Une demande de prêt engage des frais accessoires dont les frais de dossier, à ne pas sous-estimer. En outre, la constitution d’hypothèque implique des droits et taxes de publicité. L’hypothèque nécessite surtout l’intervention d’un notaire. Tous ces frais liés à l’inscription hypothécaire sont exclusivement à la charge de l’emprunteur. Les droits d’enregistrement varient d’une région à l’autre, par contre les frais et honoraires du notaire sont réglementés et les mêmes quel que soit le notaire choisi. Un site comme www.notaire.be peut vous permettre de calculer avec précision le montant des frais d’un acte d’achat ou d’un acte de crédit hypothécaire
 

Les modes de remboursement du prêt

Il existe beaucoup de formules différentes pour le remboursement d’un prêt hypothécaire. Le prêt est dit amortissable lorsque le remboursement du capital se fait dès le premier mois et qu’une durée précise est prévue par le contrat. Les mensualités peuvent être fixes, progressives  ou dégressives. D’autre part, il existe également une formule de prêt in fine qui consiste à reporter le remboursement intégral du capital emprunté à la fin du contrat.
Il est aussi possible de combiner une formule amortissable avec une formule in fine : exemple un crédit de 200.000 € avec 150.000 amortissable et 50.000 in fine.
L’avantage du crédit in fine est que le remboursement mensuel est en moyenne 30 % moins élevé que le crédit amortissable.
 

Les garanties supplémentaires

Outre la constitution d’une hypothèque, les banques et établissements de crédit exigent des garanties supplémentaires pour se prémunir des impayés. Vous devrez notamment accepter de signer une cession de salaire en cas de non remboursement des mensualités. Cela signifie que si vous êtes en retard de plus de deux mensualités, le prêteur saisira la partie saisissable de votre salaire pour compenser les impayés.
Outre cela, le prêteur peut également vous obliger à souscrire une assurance incendie, une assurance Solde Restant Dû en cas de décès de l’emprunteur.  
D’autres assurances facultatives peuvent également être suggérées : assurance chômage, maladie, perte d’emploi. Ces assurances se substituent   à l’emprunteur dans le cas où ce dernier perd son emploi ou voit ses revenus diminuer suite à une maladie ou un accident   

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus