x

Les justificatifs personnels

Pour toute demande de prêt, il vous faudra fournir les justificatifs d’usage permettant de vous identifier. Il s’agira en principe de la copie de votre carte d’identité nationale mais vous pouvez également fournir une copie de la première page de votre passeport. Fournissez également un justificatif de résidence. Une facture en votre nom adressé à votre domicile peut également faire l’affaire. Si vous êtes marié, vous devrez aussi fournir une copie de l’acte de mariage et/ou le contrat de mariage. Si vous êtes divorcé, vous devrez fournir l’acte de divorce.
 

Les justificatifs de l’acquisition immobilière

Pour bénéficier d’un crédit hypothécaire, il vous sera nécessaire de fournir le compromis de vente ou la promesse de vente. Pour une construction, le permis de construire pourra également être exigé. Enfin, pour une acquisition avec rénovation, il sera utile d’établir un devis professionnel sur la valeur du bien ainsi que sur le budget à consacrer aux rénovations. Ces divers justificatifs permettent d’évaluer le sérieux de votre projet. Enfin, il sera également nécessaire d’obtenir une estimation du prix du bien dans l’objectif de fixer la valeur de ce dernier pour les besoins de l’hypothèque.
Si des travaux nécessitent un permis d’urbanisme, il sera obligatoire de le fournir avant la signature de l’acte chez le notaire.
 
 

Les justificatifs de revenu

Les organismes de crédit veulent savoir si vous serez en mesure de rembourser de façon optimale le crédit hypothécaire que vous sollicitez. Pour cela, ils se baseront essentiellement sur vos ressources. Pour les salariés, il faudra fournir au moins trois bulletins de salaire. Il pourra être opportun d’y joindre une copie de votre contrat de travail, un CDI recevant davantage l’attention des prêteurs. Cependant un travail en CDD chez le même employeur depuis deux ans aura chez certains prêteurs la même valeur qu’un CDI. Pour les non-salariés, le dernier extrait de rôle permettra d’établir le revenu net mensuel basé sur le chiffres d’affaires – les charges – les impôts à payer. Vous pouvez aussi fournir une preuve d’autres sources de revenus tels que revenus locatifs grâce à une copie du bail ou des extraits de compte confirmant le versement régulier des loyers. Par contre des loyers perçus de la main à la main ne sont plus pris en compte depuis la nouvelle loi sur les baux à loyer.
 
Si vous avez des crédits en cours, mentionnez dans votre demande leur existence : date de début, montant emprunté, durée du contrat en mois, mensualité et but du crédit. Fournissez également si vous le pouvez le tableau d’amortissement de ces crédits en cours afin d’évaluer vos capacités d’emprunt et de remboursement actuelles.
 

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus