x

La garantie personnelle

Les banques recourent d’abord à la garantie personnelle pour s’assurer du bon remboursement du prêt. Le garant est une personne qui s’engage à rembourser le prêt au lieu et place de l’emprunteur au cas où ce dernier faille dans ses engagements. Il peut s’agir d’un membre de la famille, parents ou enfants, comme il peut s’agir d’amis et proches. Tout comme avec l’emprunteur principal, les prêteurs s’attardent davantage sur la solvabilité du garant en vérifiant ses antécédents auprès de la centrale des crédits aux particuliers de la BNB.
 

La cession de salaire

La cession de salaire ou de rémunération est une convention par laquelle une personne (l’emprunteur) donne droit à une autre (le prêteur) de puiser directement dans ses revenus dans le cas où elle n’arrivera plus à honorer ses engagements. La cession de salaire s’applique uniquement sur la part saisissable du salaire. Cette procédure extrajudiciaire permet d’éviter au prêteur une longue démarche de saisie pour se faire payer directement sur le salaire de l’emprunteur. Pour être valide, la cession de rémunération doit faire l’objet d’une convention indépendante du contrat de prêt. La cession s’applique après une simple information par lettre recommandée.
 

L’hypothèque

L’hypothèque constitue la première garantie réelle en matière de crédit. L’inscription hypothécaire permet à l’emprunteur de saisir le bien de l’emprunteur afin de se faire désintéresser. Il s’agit d’un bien immeuble, terrain ou maison. En principe, le montant du prêt est indexé à la valeur du bien hypothéqué.

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus