x

La réalisation des sûretés

Les prêteurs exigent souvent la constitution d’une sûreté pour garantir le remboursement du prêt. Il s’agit entre autre du cautionnement, une sûreté personnelle qui consiste à suppléer le garant au lieu et place du débiteur principal si ce dernier faille dans ses engagements de remboursement. Le garant peut être actionné dès que plus de deux échéances ne sont pas honorées.

Mais les prêteurs favorisent davantage les sûretés réelles telles que gage, hypothèque mais également cession de rémunération. Mais si la réalisation de ces garanties implique une procédure spécifique, elles restent tout de même plus faciles à mettre en œuvre et offrent plus de sécurité au prêteur.
 

Les procédures de saisie sans sûreté

La saisie concerne tous les biens mobiliers de l’emprunteur. Frigo, électroménager, voiture, tout peut être saisi en vue de payer les créanciers. Le créancier peut également demander la saisie du salaire de l’emprunteur. La saisie se fait toutefois sur ordre du juge et les créanciers doivent respecter l’ordre de désintéressement établi par la loi. Cette démarche limite donc les chances du prêteur de recouvrer intégralement son dû.

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus