x

Une lame à double tranchant

Adossée à des fonds d’investissement, l’assurance-vie de la branche 23 permet d’accroitre considérablement vos gains, les fonds d’investissement proposant un rendement particulièrement élevé. Néanmoins, ces fonds eux-mêmes sont sujets à risques. En effet, leurs valeurs fluctuent en fonction de la santé du marché. En cas de chute de valeur, vous en subirez les conséquences.

Votre placement peut ne rien produire. Pire encore, vous n’êtes même pas garanti de recouvrer l’intégralité du capital que vous avez investi. Il s’agit bel et bien d’une opération spéculative qui n’est pas garantie.

Pas de responsabilité de l’assureur

Vous donnez mandat à votre compagnie d’assurance de gérer votre argent. L’assureur n’est toutefois tenu que d’une simple obligation de moyen. En cas de perte, il vous sera difficile, voire impossible, de mettre en jeu la responsabilité de l’assureur. En principe, vous êtes convenablement informés de tous les risques engendrés par ce type d’opération.

Un contrôle limité de la FSMA

La mission de la FSMA est de contrôler la légalité des opérations. En réalité, son rôle se limite à vérifier le respect de l’obligation d’information de la compagnie d’assurance qui commercialise les produits de placement. Tant que l’assureur respecte cette obligation, la FSMA ne peut intervenir.

Les risques liés à la branche 23 sont multiples, risques liés au marché, risques liés à la méthode de gestion des fonds. Il est impératif qu’avant de souscrire ce type de produit vous soyez pleinement conscient du risque auquel vous vous exposez. Il est également conseillé de réaliser une enquête préalable, notamment à travers les « rating » afin de déterminer l’opportunité de votre investissement.

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus