x

Trackers: définition

Le terme exact pour désigner un tracker est l’ETF pour « Exchange Traded Fund ». Il s’agit d’un type de fonds de placement dont le cours est établi sur un indice boursier tel que le CAC40, le Dow Jones ainsi que le BEL20. L’indice peut également porter sur d’autres valeurs telles que matières premières, secteur d’activité ou l’immobilier côté. En bref, un tracker est un fonds de placement constitué de valeurs mobilières sous-jacentes de même nature dont le cours est déterminé par l’indice boursier concerné.

Fonctionnement

Les trackers sont des fonds de placement négociables. Vous pouvez les acheter et les vendre sur les places boursières. Leurs cours sont faciles à suivre. Il existe même des chaînes de télé spécialisées qui relate l’évolution en temps réels des indices boursiers. Vous pouvez vendre ou acheter des trackers à tout moment, généralement pendant les heures d’ouverture des bourses. Les trackers sont gérés par des sociétés de gestion.

Avantages et inconvénients

Les trackers facilitent grandement la gestion et l’administration de votre portefeuille de valeurs mobilières. Les frais de gestion sont largement inférieurs à ceux des fonds classiques. Ils s’élèvent autour de 0,4% pour les trackers contre 2% pour les fonds d’investissement classiques.

Toutefois, les trackers ont également quelques inconvénients, notamment au niveau de la diversification. Un tracker est généralement composé de valeurs mobilières issues d’un secteur de même type, ce qui limite la diversification. Les trackers sont surtout plus difficiles à négocier que les actions. Parfois, vous vous retrouvez avec un tracker sans preneur lorsque vous désirez revendre. Il existe un vrai risque.

Fiscalité

Les ventes et achats de trackers sont logiquement soumis à la taxe boursière. Le taux de ce dernier varie en fonction du type de trackers, de la nature des valeurs qui le composent. La taxe va de 0,12% à 1,32%. D’autre part, les dividendes reçus des trackers sont soumis au précompte mobilier de 30%. Pour les trackers étrangers, ils peuvent également être soumis à la taxe du pays d’émission avant d’être frappés par le précompte mobilier belge. Heureusement, le

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus