x

 

Bons-de-Caise950.jpg

Bons de caisse

Le moteur de la banque, c’est l’argent. Toutefois, elle n’en a pas toujours. Vous avez alors la possibilité de lui prêter votre argent en souscrivant ce que l’on appelle un bon de caisse. Mais de quoi s’agit-il exactement, comment acheter un bon de caisse et quels sont les revenus qu’il génère ?
 

Principe général des bons de caisse

Il s’agit en réalité de titres émis par les institutions financières, c’est-à-dire les banques et établissements de crédit. Ces titres délivrés sous forme de bons peuvent être nominatifs ou au porteur. Ce placement prévoit un terme au bout duquel votre argent vous sera restitué, capital majoré des intérêts. Ces intérêts sont fixés dès l’acquisition du bon.
 

Les différents types de bons de caisse

Les bons de caisse se caractérisent essentiellement par leur durée. Celle-ci varie de 1 à 15 ans. En règle générale, plus le terme est important, plus le taux d’intérêt sera élevé. Les différents types de bons de caisse se caractérisent ensuite de par le mode de versement des intérêts.
 
-              Les bons de caisse ordinaire prévoient le versement des intérêts annuellement. Vous pouvez ainsi récolter le fruit de votre placement tous les ans.
-              Les bons de caisse à versement périodique, lui, prévoit des échéances fixes et régulières pour le versement des intérêts, tous les mois, trimestriellement ou semestriellement. C’est le contrat qui va définir les échéances.
-              Il existe également des bons de capitalisation qui ne prévoient pas de paiement d’intérêts mais une capitalisation de ceux-ci. Les intérêts sont versés dans le capital afin de produire eux aussi des intérêts.
-              Enfin, les bons de caisse à taux progressif offrent une prime annuelle en fonction de la durée du contrat.
 

Le rachat des bons de caisse

En principe, vous devez attendre l’échéance prévue pour revendre vos bons de caisse à la banque. Toutefois, vous pouvez demander à la banque de racheter les bons de caisse avant le terme. Cette démarche implique toutefois des frais relativement importants. De plus, la banque n’est pas obligée de vous racheter ses bons. Elle le fera uniquement si les conditions lui seront favorables, c’est-à-dire à des taux plus bas. Il vous est fortement conseiller de patienter et d’attendre le terme afin de récupérer l’intégralité de votre placement et de faire du profit.
D’autre part, placer son argent dans les bons de caisse n’ouvre droit à aucune allégeance fiscale. Les intérêts produits par les bons de caisse sont soumis à l’impôt, notamment au précompte mobilier dont le taux actuel est de 30%.
 

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus