x

Acheter et vendre

Donner un ordre avec limite

Vous pouvez définir un prix maximal pour acheter des obligations, de même que vous pouvez fixer un prix minimal pour céder vos obligations. De cette façon, vous gardez plus de contrôle sur vos investissements obligataires.  Il faut toutefois comprendre que le cours des obligations n’évolue pas de la même façon que celui des actions. La fluctuation reste faible. Ne fixez donc pas une limite exagérée au risque que votre ordre ne soit jamais exécuté.

Placer un ordre sans limite

Vous donnez entière liberté à votre courtier. Vous avez juste à transmettre soit un ordre d’acheter, soit un ordre de vendre, le prix sera celui du marché. Cela a tout de même un risque, celui de vendre vos obligations à perte ou celui d’acheter une obligation trop cher.

Ordre stop-loss

Lorsqu’une entreprise frôle la cessation de paiement, le cours de ses actions mais également celui de ses obligations peuvent rapidement chuter. Pour prévenir de grosses pertes, vous pouvez établir une limite qui, une fois atteint, déclenche automatiquement la vente de vos obligations. Vous limiterez ainsi les dégâts.

La gestion de vos titres, achat ou vente, génère des frais pour l’intermédiaire. Les frais diffèrent selon le type d’ordre que vous placez. C’est l’ordre avec limite qui coûte le plus cher. Toutefois, c’est l’ordre avec limite qui vous permettra de mieux gérer votre portefeuille.

© copyright 2020 - Mon Portail Finance
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus